topblog Ivoire blogs

mercredi, 12 janvier 2011

Démission de la coalition ABT : Germain BADJAGOUN met en doute le soutien...


Démission de la coalition ABT : Germain BADJAGOUN met en doute le soutien politique des jeunes de Dassa.
Germain BADJAGOUN, Président du mouvement sérum anti tétanique (SAT), fut l’un des véritables défenseurs d’ABT pour sa candidature aux élections présidentielles. Mais quelle ne fut la surprise des béninois de constater qu’au lendemain de la déclaration de candidature de son leader, Germain BADJAGOU monte au créneau pour désavouer ABT en disant adieu à sa coalition.


Les jeunes ont-ils véritablement perdu le vrai sens du militantisme politique au Bénin à cette veille des élections présidentielles ? On serait tenter de répondre par l’affirmatif si l’on considère la manière dont ils se laissent manipuler pour des intérêts pécuniaires et perdent de vue l’essentiel. Et le mouvement des jeunes de Dassa en donne l’impression. Personne n’ignore le soutien que portait le président de ce mouvement Germain BADJAGOUN, au candidat Abdoulaye BIO TCHANE. Mais juste après la candidature de ce dernier, Germain BADJAGOU jette l’éponge. Chose curieuse c’est qu’au moment de sa déclaration, Germain BADJAGOUN était entouré de quelques membres des « Jeunes Solidaires », un regroupement politique soutenu par Nicaise FAGNON donc proche du président Boni YAYI. Ce qui explique sans nul doute le nouveau choix de ce jeune engagé même si l’homme a promis dire officiellement le nom de son candidat pour les élections dans les tous prochains jours.
Quelques heures plus tard, l’on apprend par la voix d’André DASSOUNDO, le coordonnateur national ABT que Germain BADJAGOUN a quitté la coalition tout simplement parce qu’il aurait souhaité être le coordonnateur de la jeunesse de ladite coalition, ce qui ne fut pas le cas. André DASOUNDO a donc demandé à son jeune frère BADJAGOUN de refaire une autre déclaration pour revenir au point de départ, car ABT est le mieux choix politique de l’heure.
En outre, ce revirement politique de Germain BADJAGOUN vient encore une fois mettre en doute les soutiens tous azimut des nombreux regroupements de jeunes à la veille des élections.

Jean Eudes DAKIN, Rédaction tamtam-afrik.com.

19:17 Écrit par Kpanou dans POLITIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.