topblog Ivoire blogs

samedi, 19 mars 2011

Un peu d'espoir à la centrale de Fukushima

AFP_110319_s7z26_japon-centrale_8.jpg


Alors que la course contre la montre se poursuit au Japon où tous les efforts sont mis en oeuvre pour éviter une catastrophe nucléaire, l'Agence de sûreté nucléaire du Japon a annoncé que l'alimentation électrique serait rétablie samedi dans certains réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.

Samedi, ils tenteront de redémarrer le système de refroidissement des réacteurs 1, 2, 5 et 6. Les réacteurs 3 et 4 suivront dimanche. L'alimentation en électricité est essentielle afin d'assurer le pompage d'eau dans les piscines d'entreposage du combustible usé. L'assèchement de ces piscines et l'arrêt des équipements de secours ont provoqué des fuites radioactives.

La remise en fonction des machines n'est toutefois pas assurée, en raison de possibles dommages causés par le tsunami aux systèmes de transmission du courant. Il s'agit néanmoins d'une étape importante pour tenter de relancer rapidement les systèmes de refroidissement des installations.

Entretemps, les autorités tentent de refroidir les installations en larguant de l'eau en utilisant des hélicoptères et des camions-citernes. Il est même prévu que les réacteurs soient arrosés sans arrêt.

De plus, Tokyo Electric Power, qui opère la centrale de Fukushima, a annoncé que des trous de 3 à 7,5 centimètres de diamètre ont été percés dans les toits des bâtiments des réacteurs 5 et 6 afin d'éviter des explosions d'hydrogène.

Ces réacteurs sont moins endommagés que les quatre autres parce que leurs systèmes de refroidissement ont continué à fonctionner après le séisme et le tsunami du 11 mars grâce à une génératrice au diesel.

Par ailleurs, l'Agence internationale de l'énergie atomique a annoncé samedi que les autorités japonaises ont recommandé aux personnes qui vivent près de la centrale nucléaire de Fukushima de prendre des pastilles d'iode. Ce produit peut être administré pour prévenir le développement de cancer de la thyroïde après une exposition à des radiations.

Un porte-parole du gouvernement nippon, Yukio Edano, a affirmé que des niveaux anormalement élevés de radioactivité avaient été observés dans du lait et des épinards dans les préfectures de Fukushima et d'Ibaraki. Elles sont situées à proximité de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima. Il a précisé que ces niveaux ne sont pas dangereux pour la santé.
Radiation.jpg


Un nouveau bilan

Les autorités ont publié samedi un nouveau bilan des victimes qui s'établit à 7197 morts et 10 905 disparus.

Selon la police, plus de 452 000 Japonais sont sans abri. Quelque 343 000 foyers nippons sont toujours privés de courant, et environ un million n'ont pas d'eau.

Dans un discours télévisé, le premier ministre japonais a reconnu que les difficultés sont énormes. Noato Kan a toutefois affirmé que le gouvernement allait agir avec détermination pour surmonter cette tragédie et reconstruire le pays.

Radio-Canada.ca avecAgence France Presse et Reuters

11:14 Écrit par Kpanou dans Actualités du monde | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.