topblog Ivoire blogs

lundi, 21 mars 2011

L'électricité de retour à Fukushima

AFP_110321_w8q55_japon-geiser_8.jpg
Photo: AFP/KEN SHIMIZU

À Koriyama, la radiation est mesurée sur un sinistré.

L'opérateur de la centrale nucléaire Fukushima Daiichi, Tokyo Electric Power (TEPCO), a annoncé lundi que les six réacteurs de la centrale sont désormais raccordés au réseau électrique.

Tepco compte évaluer les dégâts infligés aux systèmes de refroidissement des coeurs des réacteurs et saura ensuite s'il est possible de les relancer par l'électricité fournie par ce réseau.

En l'absence d'électricité depuis le séisme et le tsunami, des centaines d'employés ont arrosé les réacteurs et les piscines, qui ont en outre fait l'objet de largage de tonnes d'eau par hélicoptère, pour éviter des rejets massifs d'éléments radioactifs.

La situation est toujours imprévisible

La situation de la centrale demeure incertaine et des centaines d'ingénieurs s'activent toujours sur le site pour éviter le pire. Le gouvernement japonais a confirmé dimanche que la centrale, une fois sécurisée, ne sera pas remise en service.

Alors que de légers progrès étaient observés à la centrale de Fukushima, la pression s'est mise à augmenter lundi dans le réacteur 3, celui qui est le plus endommagé. Il contient du combustible MOX. Il s'agit d'un mélange d'oxydes d'uranium et de plutonium dont les rejets sont considérés plus nocifs que ceux provenant d'un combustible à base d'uranium.

En fin d'après-midi lundi, Tepco a annoncé l'évacuation partielle du personnel présent dans la centrale nucléaire après que de la fumée grise ait commencé à s'échapper du réacteur 3.

Aucune modification dans le niveau des radiations n'a cependant été remarquée près de la centrale et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) indique que le niveau est resté inchangé et sous les seuils dangereux dans les grands centres.

La fumée a cessé quelques heures plus tard, au même moment où une colonne de fumée blanche commençait à s'élever d'une fissure dans le toit du réacteur 2.

Alerte à la consommation radioactive

Les autorités japonaises ont lancé samedi une alerte à la contamination radioactive d'aliments à proximité de la centrale. Le lait et deux sortes de légumes verts qui sont produits dans quatre préfectures près de la centrale ont été interdits à la vente, en raison d'un taux de radioactivité supérieur aux seuils autorisés.

Le gouvernement a toutefois assuré que les niveaux de contamination ne comportaient « pas de risques immédiats pour la santé ».

La crainte de la pluie

La pluie qui s'abat sur le Japon perturbe les opérations de secours et renforce l'inquiétude les gens concernant de possibles retombées radioactives dans les régions situées au sud de la centrale endommagée et dans la grande région de Tokyo.

Le bilan, toujours provisoire, est de plus de 21 500 morts et disparus, dont 8649 décès.

Le premier ministre du Japon, Naoto Kan, a annulé une visite dans la ville d'Ishinomaki, où ont été miraculeusement retrouvés dimanche une femme de 80 ans et son petit-fils de 16 ans, après avoir passé neuf jours sous les décombres.

Le premier ministre Kan devait aussi se rendre lundi à proximité de la centrale de Fukushima Daiichi pour rencontrer les gens qui tentent tout ce qu'ils peuvent pour éviter une catastrophe nucléaire.

Néanmoins, dans une déclaration lundi, il a estimé que la situation à la centrale nucléaire endommagée « s'améliorait peu à peu ».

Radio-Canada.ca avecAgence France Presse, Reuters et Associated Press

13:19 Écrit par Kpanou dans Actualités du monde | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.