topblog Ivoire blogs

mercredi, 10 août 2011

Pourquoi les États-Unis sont-ils si intensément frappés?

L'année de tous les records?


Plus de 1000 tornades se sont abattues sur les États du sud-est américain depuis l'arrivée du printemps, emportant des centaines de vies humaines et causant au moins 5 milliards de dollars de dommages matériels.

En avril seulement, les données préliminaires compilées par l'agence américaine chargée de l'étude de l'atmosphère (NOAA) montrent que quelque 600 tornades ont frappé le pays. Un record.

Une tornade

Photo: iStockphoto

Le précédent maximum pour un mois d'avril s'établissait à 267 et avait été atteint en 1974. Le record de tempêtes enregistrées en un mois, 542, avait été atteint en mai 2003.

La saison des tornades la plus active à ce jour a été celle de 2004, avec 1817 tempêtes, un record qui risque fort de tomber en 2011 si la tendance se maintient.

Pourquoi les États-Unis sont-ils si intensément frappés?

Certains États du sud-est sont particulièrement touchés dès le printemps parce qu'ils se trouvent à la rencontre d'une masse d'air chaud en provenance du golfe du Mexique et d'une masse d'air froid présente sur le continent.

Les montagnes Rocheuses provoquent une ondulation du courant-jet, ce qui favorise la création de perturbations orageuses dans les plaines. Ces perturbations favorisent à leur tour la naissance de tourbillons, qui ne sont alors perturbés par aucun relief.

Selon les météorologues, ce phénomène d'ondulation est particulièrement associé à la situation du mois d'avril 2011.

La zone rouge représente le couloir des tornades.

Le saviez-vous?

Au Canada, la plupart des tornades se produisent habituellement en juin ou juillet, mais il peut y en avoir en tout temps de l'année. La tornade la plus importante de l'histoire du Canada est survenue à Regina, le 30 juin 1912. Cette tornade d'intensité F-4 avait tout détruit sur son passage, faisant 28 morts, 200 blessés et 2500 sans-abri.

Est-ce que les changements climatiques sont à blâmer ?

Une maison détruire par une tornade

Photo: AFP/Mandel NGAN

Photo prise le premier mai 2011 à Alberta City, dans l'Alabama, quelques heures après le passage d'une tornade. Cette maison a été déplacée de quelques mètres par la force des vents.

Les experts ne s'entendent pas. Certains d'entre eux pensent que les tornades sont plus nombreuses depuis quelques décennies, alors que d'autres affirment que leur nombre varie en fonction de certains phénomènes climatiques naturels comme El nino et La nina. D'autres pensent qu'elles sont le fruit d'une variabilité naturelle.

Les statistiques ne permettent pas de l'établir puisque les données récoltées il y quelques dizaines d'années ne sont pas aussi fiables que celles d'aujourd'hui.

Comment naît une tornade?

Ce phénomène atmosphérique se manifeste d'abord comme un tourbillon dans un gros nuage d'orage, derrière un rideau de pluie ou de grêle violente.

Pour que la tornade se forme, des masses d'air froid doivent entrer en contact avec d'autres masses d'air plus chaud et plus humide qui se trouvent plus bas dans l'atmosphère. En outre, des vents doivent souffler dans plusieurs directions, à différentes hauteurs.

La présence d'un courant-jet, un flux d'air presque horizontal, étroit et fort, que l'on trouve dans l'atmosphère à des altitudes comprises entre 6 et 15 kilomètres, facilite également la formation de tornades.

Le plus souvent, les tornades naissent entre le milieu de l'après-midi et le début de la soirée.

Habituellement, une tornade dure environ une dizaine de minutes et se déplace à environ 50 km/h, mais certaines peuvent rester en activité jusqu'à une heure.

Sa dimension moyenne est de 50 mètres, mais elle peut parfois atteindre jusqu'à 150 mètres.

Le saviez-vous?

Au Canada, pendant une année moyenne, 80 tornades font 2 morts et 20 blessés, sans parler des millions de dollars de dégâts aux propriétés.

Quoi faire lors d'une tornade?

La grande majorité des décès et des blessures sont causés par les immeubles qui s'effondrent et les débris emportés par le vent.

Une voiture emportée par une tornade

Photo: AFP/Mandel NGAN

Se cacher dans une voiture n'est pas une bonne idée.

Si vous êtes dans une maison, la meilleure précaution est de se rendre au sous-sol et de s'abriter sous un meuble (un bureau par exemple) S'il est impossible de s'y rendre, une pièce dont les murs sont solides, comme une salle de bain, est un choix judicieux. L'important est de s'éloigner des fenêtres et des murs extérieurs.

À l'extérieur, évitez de rester dans une voiture. Vous devez trouver un fossé, un ravin ou une dépression quelconque, et vous protéger la tête avec vos bras.

Le saviez-vous?

Tornade vient du mot espagnol tornado qui est lui-même dérivé du verbe tornar, qui signifie « tourner ».

08:00 Écrit par Kpanou dans Actualités du monde | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

mardi, 09 août 2011

la LIBYE

La Libye


La Libye n'a pas échappé au vent de révolte qui souffle sur le monde arabe. Après la Tunisie, petite voisine de l'ouest, et l'Égypte, la grande voisine de l'est, les Libyens ont entrepris à leur tour de contester leur guide, Mouammar Kadhafi.

D'abord, l'appel à la protestation lancé a convaincu de nombreux citoyens de manifester leur colère contre le régime, à Benghazi, la deuxième ville du pays, ainsi que dans d'autres localités.

Mais la contre-offensive des autorités a été violente et la réponse de Kadhafi, cinglante. Dans son premier discours à la nation, Kadhafi a refusé de partir et a menacé de peine de mort les manifestants. Dans une autre adresse, il a accusé Al-Qaïda d'être derrière le soulèvement populaire.

L'opposition s'étant tout de même organisée, l'est du pays est passé sous le contrôle des opposants. Devant l'évolution rapide de la situation, Kadhafi a armé ses partisans. Les combats font rage depuis la fin février, chaque clan essayant de faire avancer ses positions.

La situation humanitaire est particulièrement catastrophique à Misrata. La troisième ville du pays, seul point dans l'ouest toujours aux mains des insurgés, est assiégée par les forces kadhafistes depuis deux mois.

Par ailleurs, le Conseil de sécurité de l'ONU a voté le 17 mars une résolution visant à protéger les civils libyens. La résolution comprend la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye et prévoit le recours à « toute mesure nécessaire », mais exclut toute force d'occupation du sol libyen.

Une semaine après ce vote, les pays de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) se sont mis d'accord pour assurer le commandement des opérations militaires de la coalition internationale en Libye. Certains pays membres de la coalition ont parlé de fournir des armes aux rebelles. L'OTAN a cependant rejeté la proposition.

Près d'un mois plus tard toutefois, Londres a affirmé vouloir dépêcher des conseillers militaires à Benghazi afin de venir en aide au Conseil national de transition (CNT), qui agit à titre de gouvernement provisoire des rebelles. La France a elle aussi promis de l'aide aux rebelles, après avoir reçu à l'Élysée le président du CNT, Moustapha Abdeljalil.

Quant au chef de la diplomatie libyenne, il a affirmé que le régime du colonel Kadhafi est disposé à tenir des élections dans les six mois suivant la fin des bombardements alliés.

L'étincelle

Les manifestations en Libye ont commencé en raison notamment de l'arrestation de l'avocat Fethi Trabel, qui défend les familles de prisonniers tués en 1996 dans une fusillade à la prison d'Abou Salim.
L'ONG Human Rights Watch affirme qu'au moins 1200 prisonniers avaient été tués par les forces de l'ordre dans des circonstances qui restent obscures.

Situation politique : La Libye est gouvernée d'une main de fer et à coup de pétrodollars par le colonel Kadhafi depuis 1969, à la suite d'un coup d'État. Le dirigeant libyen est le plus ancien dirigeant arabe en poste (41 ans).


Répression et étouffement de toute expression sont les deux instruments de gestion du régime libyen.

De plus, le leader libyen, 68 ans, est soupçonné de « tentation dynastique ». Son fils, Seif Al-Islam, est de plus en plus présent, aussi bien sur la scène nationale que sur la scène internationale.

Devenu populaire auprès de la jeunesse, Seif Al-Islam a entamé une réflexion sur des réformes menant à davantage de démocratie. Cependant, rien de tangible n'a vu le jour.

Les acteurs politiques

L'opposition libyenne agit dans la clandestinité au pays, mais elle est également présente à l'étranger, notamment à Londres et à Genève.

Dans le large spectre de l'opposition libyenne, on retrouve aussi bien des islamistes que des nationalistes et des monarchistes, ainsi qu'un courant démocratique.

Les manoeuvres du régime

Conscientes du risque de propagation de la révolte en Libye, les autorités ont pris les devants en annonçant au cours du mois de février des réformes institutionnelles, sans toutefois en préciser la nature.

Le régime a aussi libéré 110 prisonniers islamistes du Groupe islamique de combat libyen.

 

13:56 Écrit par Kpanou dans Actualités du monde | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Braquage avorté près d'Aubagne

Un commando a tenté, dans la nuit de lundi à mardi, de s'en prendre à un centre-fort de Gémenos (Bouches-du-Rhône), déjà visé par le passé, avant d'être mis en fuite par les gendarmes après une fusillade.

L'échange de tirs, qui n'a pas fait de blessé, a eu lieu vers 3 h 30-4 heures aux abords de la société de transport de fonds Sazias, dans la zone industrielle de Gémenos, non loin de Marseille, a précisé le procureur de la République de Marseille, Jacques Dallest.

Peu de temps avant, une patrouille du peloton d'intervention (PSIG, peloton de surveillance et intervention de la gendarmerie) s'était "aperçue de la présence devant la gendarmerie de tridents qui paraissaient très suspects. Un des gradés a alors pensé à une attaque possible du centre-fort de Gémenos", a expliqué M. Dallest.

L'entrée du bâtiment, où la société de convoyage de fonds aubagnaise entrepose de l'argent avait été cadenassée par une lourde chaîne qui empêchait la sortie de tout véhicule, selon une source proche de l'enquête. Quelques minutes après leur arrivée sur le site, les gendarmes tombaient sur une douzaine d'individus munis d'armes de guerre, qui ont ouvert le feu, auquel les militaires ont répliqué, selon la même source. La fusillade, peu nourrie, a duré moins d'une minute, avant que les assaillants, manifestement aguerris, rebroussent chemin.

 

TECHNICITÉ ET PROFESSIONNALISME

Sept véhicules utilisés par les malfaiteurs, dont un fourgon et des berlines rapides, ont été retrouvés incendiés dans les environs d'Aubagne. Selon une source proche de l'enquête, cette attaque spectaculaire et très organisée a été menée avec "technicité et professionnalisme".

Préalablement, les assaillants avaient aussi semé des clous et croisillons sur plusieurs kilomètres de routes de cette partie du département, a précisé la même source, relevant que communes et voiries environnantes devaient être alertées. Ils auraient également crevé les pneus d'un véhicule de la police municipale, a indiqué le procureur.

La police judiciaire, déjà en charge de plusieurs affaires de ce type, a été saisie du dossier.
Le centre-fort de la société Sazias à Gémenos avait déjà été visé dans le passé, notamment le samedi 22 septembre 2007 quand vers 6 heures dix millions d'euros avaient été volés lors d'un braquage à l'explosif mené par un commando puissamment armé et bien renseigné.

source lemonde.fr

 

13:52 Écrit par Kpanou dans Actualités du monde | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |